Affichage des articles du blogue - Entraînements et Régates, dernières nouvelles et compte rendu

Retourner au blogue

2008 R1C Entraînement Cherbourg Grand Surprise 19 et 20 janvier

publié par admin le Thu 17 of Jan, 2008 [05:44 UTC]

Les Marées


DateCoefPleine merBasse mer
Samedi 19 janvier575h26 - 5,35m12h23 - 2,19m
18h08 - 5,36m
Dimanche 20 janvier67 0h55 - 2,16m
6h38 - 5,63m13h33 - 1,84m
19h17 - 5,66m

Voir l'étude du plan d'eau de Cherbourgexternal link

L'équipage Us Gazélec IdF Voile sur Notos 34188

Arnaud : N°1 puis Régleur
Bastien : Régleur Grand Voile
Jean François : Barreur
François Xavier : Régleur
Jean louis : Piano et tactique
Yann : Régleur puis N°1
Notos a essayé avec succès:
Le montage du hâle-bas souple de Grand voile (voir photo ci contre)avec épissages en dyneema de 6mm pour les brins principaux.
La poulie double de l'écoute de GV supendue à la bôme par une pantoire de 68cm en dyneema épissé de 8mm.
Le hâle bas de tangon en direct

Les autres équipages sur Grand Surprise

Mocayou 34189, équipage dit "Tomate"
Métisse 34227, Thalès communication - Marc Duchaussoy barreur
Ilette, Total sport - Dominique Bécouze barreur

Déroulement de l'entraînement

Météo
La Normandie est en bordure sud d'une dépression stationnaire sur les îles britanniques.
Tout au long du week-end, le vent a été de Sud Ouest, oscillant entre le 220° et le 240°. Sa force moyenne était de 20N avec des pointes à 25N et des molles à 15N.
Ciel couvert avec un peu de crachin, le soleil perce le dimanche après-midi
L'eau était plate en petite rade et un petit clapot se manifestait en grande rade. Les quatre Grand Surprises naviguaient sous Grand Voile Haute et ORC.
Samedi 19 janvier.
Nous naviguons toute la journée en petite rade sur de petit parcours aller/retour avec une bouée au vent près de la digue du port de Chantereyne et une marque sous le vent un peu au sud de la bouée rouge de sortie de la petite rade.
La journée commence par un échauffement sur un parcours aller/retour dans l'axe du vent :
Le parcours est d'abord très court, ceci permet le regroupement des voiliers quand ils sortent du port. Il ne permet qu'un virement de bord et un empannage, l'objectif est de remettre en place les automatismes de virement de bord et d'empannage, de repérer correctement les Lay-lines, de conduire les trajectoires aux boueés.
L'entraîneur sur Zodiac se place ensuite un peu plus loin pour permettre un envoi de spi sans tangon. Les voiliers parcourent trois ou quatre tours, le spi doit être envoyé , gonflé puis immédiatement affalé dans l'empannage pour enrouler la bouée sous le vent. On travaille ici les automatismes d'envoi et d'affalage de spi, la trajectoire à la bouée sous le vent est le critère de la réussite de la manoeuvre d'affalage.
Le Zodiac se positionne enfin assez loin pour un envoi de spi avec tangon suivi d'un empannage sans tangon avec affalage en suivant.
Sur notre bateau, Notos, nous ratons une partie de l'exercice car nous devons démonter un winch de cockpit , un des cliquets étant bloqué par la graisse.
La matinée se termine par une série de trois départs, signal d'avertissement à 6minutes et préparatoire à 3 minutes.
L'après midi, exercice de speed tests, les voiliers se placent sur un circuit travers au vent très court, ils laissent une bouée et le zodiac à bâbord et se suivent à une ou deux longueurs les uns des autres. Il faut virer de bord à l'extrémité gauche et empanner à l'extrémité droite, ce qui n'est pas évident à faire en sécurité dans la brise.
Une fois les bateaux bien calés, le zodiac part travers au vent, les voiliers le suivent, voile d'avant bordée, ils ont repéré au préalable la route travers au vent qui les place sur une même ligne d'avantage par rapport au vent. Au Signal de l'entraîneur, les voiliers prennent le près à égalité. Le zodiac cadence quelques virements, puis route libre jusqu'à une marque au vent.

Dimanche 20 janvier.
la journée commence par le même échauffement progressif que la veille sur iun parcours aller/retour en petite rade.
Une fois échauffés, des speed tests en grande rade sont enchaînes avec comme bouée au vent la bouée cardinale Nord de la Ténarde. Les voiliers sont positionnés comme la veille sur un parcours très court travers au vent.
L'après-midi donne lieu à une régate sur un parcours côtier . Notos est un peu en retard sur la ligne de départ en petite rade. Il passe très proche derrière deux voiliers la bouée jaune de la ligne de départ des régates au vent devant la digue du port de Chantereyne.
La marque suivante est le Zodiac en grande rade, avec la bouée rouge en sortie de la petite rade "Hersant" à laisser à tribord. La route est vent arrière bâbord amure, il faut empanner rapidement. Moncayou empanne tardivement et ne descend pas sous le vent, il perd irrémédiablement du terrain. Métisse n'envoie le spi qu'apès avoir empanné et monte trop au vent en bâbord amure. Sur Notos, nous envoyons puis empannons imédiatement mais avec une écoute trop bordée qui nous met dans une position difficile.
Notos prend la tête au passage du Zodiac en grande rade et la garde sur la remontée au près vers la bouée cardinale Nord de Ténarde. Les écarts sont maintenus avec métisse, Notos fait plus de vitesse et perd de façon inquiétante en cap, mais nous gagnons sur la visée des lays lines et sous spi.
Après deux aller retour entre la bouée de la Ténarde au vent et le Zodiac sous le vent, Notos arrive en tête avec une avance confortable à la ligne d'arrivée des régates devant la digue du Port de Chantereyne, il est 16h.

Enseignements techniques pour l'équipage Notos

  • Lors des parcours d'échauffement, l'équipage lors des premiers envois de spi n'a pas encore les automatisme permettant de mener l'exercice assez rapidement pour enrouler correctement la marque sous le vent. Il est préférable lors des premiers affalages de spi, de ne pas respecter la marque mais de décomposer la manœuvre puis d'accélérer son exécution.
  • Conduite sous spi dans la brise, travail du dialogue entre régleurs et barreur. La règle est le centrage de la force du spi. Si la force est trop au vent (spi trop brassé et écoute trop choqué), le voilier contre gîte et part à l'abattée. Si la force est trop sous le vent et le bateau lofé, il gîte et part au lof. Les régleurs ont pris la mesure, surtout pour la conduite venta arrière, d'éviter le départ à l'abattée en réagissant dès le départ à la contre-gîte : border et débrasser éventuellement, sans exagération. Il est important que le régleur de Grand Voile observe l'arrivée des risées par l'arrière afin que le régleur à l'écoute de spi anticipe le surbordage.
  • Lorsque l'on lofe sous spi, par exemple pour passer ou éviter un concurrent, dans la brise, l'équipage doit immédiatement venir au rappel.( ce ne fut pas le cas ce week-end lors d'un lof pour passer "Métiise" qui éllait moins vite suite à un ennui de spi.
  • Les enroulages de bouée sous le vent doivent donner lieu à moins de dérapage sous le vent, pour cela, tout l'équipage doit être au rappel, le rangement (spi, manivelles sur les winchs) est différé jusqu'à ce que le bateau soit en vitesse et cap auprès. La Grand voile doit être parfaitement bordée à la sortie de la trajectoire.
  • Les speed tests ont mis en évidence le rôle prépondérant de la Grand Voile pour tenir en cap, nous avons une bonne vitesse, cependant de temps à autre, particulièrement dans les molles nous perdions sous le vent par rapport au voilier proche ( en général "Métisse") qui avait un bon cap mais décrochait lui parfois en vitesse. Dans un vent instable en force, la GV doit être reprise ne serait ce que quelques dizaines de secondes dans les molles pour faire grimper le bateau en cap. De même, sur les manœuvres des circuits de départ, les voiles doivent être rapidement bordées dans les circuits pour avoir le bon timing.
  • Sur les aspects communication, le n°1 doit annoncer les lay lines tout au long de la navigation et la position des autres voiliers par rapport aux lay lines. Le régleur tribord doit surveiller le positionnement par rapport aux zones de départs, en particulier lay-lines de chaque extrémité.

    URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article