Blog: Entraînements et Régates, dernières nouvelles et compte rendu

Spi ouest France La Trinité 23 et 24 mars 2008, Notos 15éme sur 53

publié par catherine.adam le Sun 30 of Mar, 2008 [15:59 UTC]
Le Spi ouest France 2008 s'est trouvé bloqué par la manifestation de pêcheurs de Bretagne Sud contre le prix du fuel jusqu'au samedi 22 mars à 14h (Voir article du journal Ouest Franceexternal link). Les pêcheurs avaient placé un câble en travers du chenal. Le mauvais temps était aussi de la partie, malgré la levée du blocus des pêcheurs , nous ne courons pas de manche le samedi en raison de la force du vent.
En effet le comité de course, après nous avoir fait sortir vers 15h, décide de ne pas lancer de départ le samedi devant la force du vent qui monte jusqu'à 30N.
Nous avons couru quatre manches, deux le samedi 23 mars et deux le dimanche 24 mars.
Les Grand-Surprises? couraient sur le rond A, avec une bouée sous le vent mouillée dans le 170° et à 2 milles de la bouée rouge du Petit Trého à l'entrée du chenal de La Trinité. Les parcours faisaient 1,2 mille de distance entre bouées au vent et sous le vent.
Résultats de la classe Grand Surprise, Spi Ouest France 2008, Notos est 15 ème au classement général
Les photos du Spi Ouest France 2008external link
Enseignements du Spi Ouest France 2008 pour l'équipage Notosexternal link

L'équipage

Jean-louis Goblet external link: Skipper et tactique
Dominique Fichter : Barre
Loïc Le Foll : Grand Voile
Frédéric Stoclet et Stéphane Taunier : réglage
Catherine Adam : Piano
Yann Salagnon : Numéro 1

Météo

Une série de dépressions circule du Nord Ouest au Sud Est le long d'un anticyclone atlantique. Les isobares suivent cette direction Nord Ouest / Sud Est avec un temps à grains. Le vent a évolué entre le 280° et le 315° avec une force comprise entre 12 et 17N.
Le vent était plus fort, 25N avec rafales à plus de 30N en fin de journée le 22 mars où aucune manche n'a été courue et lors de l'annulation de la troisième manche dans l'après-midi du 23 mars.
La température était inférieure à 10°C avec le vendredi et le samedi matin un thermomètre à 0°C.

Manches du dimanche 23 mars

Les deux manches de cette journée sont des parcours banane, pavillon Q jaune, 2 tours et arrivée au ventexternal link.
Manche 1, 13ème, parcours mouillé au 320° puis changement de parcours au 305°
Départ vers 10h30 avec un courant plutôt contraire au près de fin de jusant assez homogène sur l'espace de course.
La ligne de départ neutre pour un vent au 320°. La ligne est très favorable à gauche avec un vent au 300°. Toute la flotte est regroupée près de l'extrémité gauche et de nombreux bateaux, dont nous sommes, ne parviennent pas à franchir la ligne à cette extrémité et doivent empanner pour partir bâbord amure derrière la flotte.
Le vent tourné à gauche jusqu'au 290° à la fin de la première remontée puis revient au 310° sur la troisième remontée et l'arrivée au vent. Les évolutions sont lentes et ne donnent pas lieu à des options décisives, cependant on observe des oscillations de 5 à 7 minutes entre le 305° et le 315° sur la dernière remontée avec une tendance à un vent plus à gauche sur la gauche du plan d'eau. Par contre on n'observe pas d'oscillations plus à droite dans l'axe du chenal de la rivière Crac'h vers la droite du plan d'eau.
En raison de notre mauvais départ nous partons à droite avec du vent frais, nous arrivons en milieu de flotte à la bouée au vent.
A la seconde remontée au vent, nous évitons de peu en virant de bord un abordage avec le voilier "Saipem" alors que nous sommes tribord amure. Nous protestons et l'équipage de "Saipem" réalise son 720°, mais en deux temps et nous devons de plus réclamer le deuxième 360°.

Manche 2, 21ème, parcours mouillé au 285°
Le vent est au 280° au moment du départ à midi, il oscille ensuite du 265° au 275°.
Bon départ toujours près de l'extrémité gauche de la ligne. Comme pour les deux manches suivantes, nous avons pris vers -50seconde un trou en descendant la ligne en grand-largue bâbord amure depuis l'extrémité gauche de la ligne, nous partons cependant en retrait d'au moins une longueur et nous ne réussissons pas à nous maintenir au vent du bateau parti devant et sous le vent? sur cette manche il s'agit de Thalés le 34227 barré par Erwan Tabarly et qui arrivera second de la manche.
Nous bénéficions sur cette première remontée d'une oscillation de 10° à gauche, le vent est à 270° à la fin de la première remontée au vent et nous arrivons légèrement au delà de la lay-line bâbord amure à la bouée. La très belle photo ci contre a été prise au début de la première descente sous spi, nous sommes dans le groupe de tête et devant (ça ne durera pas longtemps) le premier du Spi, Technichauffage avec le numéro de voile 34250.
La descente est directe sous spi tribord amure avec un vent qui est monté à 17N et est décalé de 15° à gauche de l'axe de la course. Sur la deuxième remontée au vent, la gauche semble payante avec un vent continuant à tourner jusqu'au 265°.
Le vent revient au 270° sur la seconde descente et reste stable en force et direction sur la dernière remontée vers la ligne d'arrivée.
Les deux bouées de la porte sous le vent sont alignées à 10° compas et donc la porte est neutre pour un vent au 280° compas. Lors du troisième enroulage de la bouée sous le vent, nous choisissons cependant la bouée vue à gauche car quelques bateaux de tête l'ont également choisie dont le 3419 de Loïc Fournier-Foch?, de plus il y a moins de monde et la manœuvre est plus simple.
Au deuxième virement de bord de cette remontée au vent, l'écoute bâbord de solent surpatte et se bloque, on perd 1minute 10 secondes à débloquer la situation par rapport à un virement de bord réussi, soit 210m. Cette erreur de manœuvre peut expliquer en grande partie notre arrivée à la 21 ème place alors qu'au passage à la bouée sous le vent précédant cette dernière remontée nous étions 10ème. Cependant il n'est pas facile d'établir la cause de cette perte de 11 places entre le fait que nous n'avons pas contrôlé nos poursuivants dans cette dernière remontée en nous positionnant plus à droite que la majorité de la flotte et ce problème de virement de bord écoute surpattée
Manche annulée
Le vent monte à 20N , nous passons sous ORC comme tous les autres Grand Surprises, certains prennent un ris, nous choisissons de rester grand voile haute. Nous prenons un bon départ, bien positionné à gauche mais un peu en retrait, le vent est monté à 25N. Notre cap et notre vitesse sont bons avec un ORC réglé creux. Mais peu après le départ, alors que nous sommes bâbord maure, nous virons un peu tard devant Saipem (toujours lui) qui réclame. A nouveau bâbord amure nous avançons mal avec un ORC trop bordé. Les bouées au vent sont difficiles à trouver dans la pluie du grain. Notre place est quand même bonne lorsque commence la descente avec un vent monté à 30N où nous n'osons pas envoyer le spi. Peu après la manche est annulée.

Manches du lundi 24 mars

Les deux manches de cette journée sont des parcours super banane, pavillon R croix jaune sur fond rouge , 3 tours et arrivée par bord débridé sous le ventexternal link.
Le vent tourne à gauche de 10h30 à 14h du 305 au 285 avec des oscillations
Manche 3, 12ème, parcours mouillé au 310°
Le vent tourne régulièrement à gauche du 303° au 290° compas nous évoluons plutôt à droite mais sans que ce soit pénalisant.
Manche 4, 20ème, parcours mouillé au 300°
Le vent est d'abord au 295°, il revient à gauche sur la dernière remontée à 280° avec sur la dernière remontée des oscillations qui reviennent au 290°.
Couverture nuageuse homogène, les grains ne reviennent que dans l'après-midi, comme les jours précédents.
Nous souffrons dans la première remontée pour ne pas avoir su tenir notre place après le départ, nous sommes contraints à plusieurs virements jusqu'à arriver sur le bord du cadre bâbord.
Cependant c'est l'erreur de manœuvre à l'affalage de Spi sur la première descente qui nous coûte des places. La préparation est trop tardive, et le spi est fini de rentrer alors que nous sommes au près avec un génois mal bordé.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2008 R2C Entraînement Cherbourg Grand Surprise 1er au 3 février 2008

publié par admin le Sun 27 of Jan, 2008 [14:58 UTC]

Les Marées

DateCoefPleine merBasse mer
Samedi 2 février304h50 4.68m 11h43 2.92m
17h39 4.59m
Dimanche 3 février406h09 4.92m0h22 2.92m
18h46 4.92m 12h58 2.61m

Voir l'étude du plan d'eau de Cherbourgexternal link

L'équipage Us Gazélec IdF Voile sur Notos 34188

Catherine: Régleur et piano
Johane : Régleur et piano
Jean François : Barreur
Frédéric : Régleur
Jean louis : Tactique
Yann : N°1
Loïc : Régleur de Grand Voile

Les autre équipages

Métisse 34227, Air France
Mocayou 34189, Canal plus
Ilette, Supelec
Ondine JOD35

Déroulement de l'entraînement

Météo: Vent de 190° à 210° très variable en direction et force en petite rade. De l'ordre de 15N le samedi matin, montant à peu plus de 20N le samedi après-midi. Le coup de vent annoncé le dimanche ne se manifeste que vers 16h avec un vent montant vers 30N alors que le vent est à 25N ou moins le reste de la journée de dimanche.
Nous naviguons GV et Solent le samedi matin , GV et ORC le samedi parès-midi pour terminer GV 1ris et ORC le dimanche.

Enseignements de l'entraînement

- Il faut dans les vents oscillants et instable en force de terre, bien annoncer si la survente est adonnante ou refusante.
- Position des autres voiliers, positionnement sur le parcours par le piano : Bon travail lorsque le tacticien le demande, mais alors plusieurs équipiers se mettent à relever autres voiliers en route au près ou les marques pendant les procédure de départ. Il faut que seul le piano réponde et donne spontanément et en continu l'information
- Essai d'un circuit de départ en extrémité droite en ne faisant pas une descente grand-largue bâbord mais en contournant au vent côté bateau comité selon un parcours triangle débutant à environ -2mn, suivi de 30 secondes de largue, d'un empannage puis de 30 secondes de descente vent arrière tribord amure. Le voilier à l'issue de ce triangle est sur la lay line tribord du bateau comité, surveillée par le piano et à environ 45 secondes, à ce moment, il reste une minute à courir jusqu'au départ. Il faut bien relever le bateau comité afin de se positionner correctement sur sa Lay-line.

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

25 Janvier 19h, Réuniondes équipiers de régate

publié par admin le Sun 20 of Jan, 2008 [20:22 UTC]
Le vendredi 25 janvier à 19h , se tiendra la réunion de début de saison des équipiers de régate.
Cette réunion a lieu au siège de L'US Gazélec IdF Voile
23 rue Pétrelle Paris 9ème, Métro Anvers ou Pigalle
La saison de régates et d'entraînements sera présentée :
- Objectifs
- Equipages
- Places disponibles
- Nouveaux projets de régate et d'entraînement, convoyages

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2008 R1C Entraînement Cherbourg Grand Surprise 19 et 20 janvier

publié par admin le Thu 17 of Jan, 2008 [05:44 UTC]

Les Marées


DateCoefPleine merBasse mer
Samedi 19 janvier575h26 - 5,35m12h23 - 2,19m
18h08 - 5,36m
Dimanche 20 janvier67 0h55 - 2,16m
6h38 - 5,63m13h33 - 1,84m
19h17 - 5,66m

Voir l'étude du plan d'eau de Cherbourgexternal link

L'équipage Us Gazélec IdF Voile sur Notos 34188

Arnaud : N°1 puis Régleur
Bastien : Régleur Grand Voile
Jean François : Barreur
François Xavier : Régleur
Jean louis : Piano et tactique
Yann : Régleur puis N°1
Notos a essayé avec succès:
Le montage du hâle-bas souple de Grand voile (voir photo ci contre)avec épissages en dyneema de 6mm pour les brins principaux.
La poulie double de l'écoute de GV supendue à la bôme par une pantoire de 68cm en dyneema épissé de 8mm.
Le hâle bas de tangon en direct

Les autres équipages sur Grand Surprise

Mocayou 34189, équipage dit "Tomate"
Métisse 34227, Thalès communication - Marc Duchaussoy barreur
Ilette, Total sport - Dominique Bécouze barreur

Déroulement de l'entraînement

Météo
La Normandie est en bordure sud d'une dépression stationnaire sur les îles britanniques.
Tout au long du week-end, le vent a été de Sud Ouest, oscillant entre le 220° et le 240°. Sa force moyenne était de 20N avec des pointes à 25N et des molles à 15N.
Ciel couvert avec un peu de crachin, le soleil perce le dimanche après-midi
L'eau était plate en petite rade et un petit clapot se manifestait en grande rade. Les quatre Grand Surprises naviguaient sous Grand Voile Haute et ORC.
Samedi 19 janvier.
Nous naviguons toute la journée en petite rade sur de petit parcours aller/retour avec une bouée au vent près de la digue du port de Chantereyne et une marque sous le vent un peu au sud de la bouée rouge de sortie de la petite rade.
La journée commence par un échauffement sur un parcours aller/retour dans l'axe du vent :
Le parcours est d'abord très court, ceci permet le regroupement des voiliers quand ils sortent du port. Il ne permet qu'un virement de bord et un empannage, l'objectif est de remettre en place les automatismes de virement de bord et d'empannage, de repérer correctement les Lay-lines, de conduire les trajectoires aux boueés.
L'entraîneur sur Zodiac se place ensuite un peu plus loin pour permettre un envoi de spi sans tangon. Les voiliers parcourent trois ou quatre tours, le spi doit être envoyé , gonflé puis immédiatement affalé dans l'empannage pour enrouler la bouée sous le vent. On travaille ici les automatismes d'envoi et d'affalage de spi, la trajectoire à la bouée sous le vent est le critère de la réussite de la manoeuvre d'affalage.
Le Zodiac se positionne enfin assez loin pour un envoi de spi avec tangon suivi d'un empannage sans tangon avec affalage en suivant.
Sur notre bateau, Notos, nous ratons une partie de l'exercice car nous devons démonter un winch de cockpit , un des cliquets étant bloqué par la graisse.
La matinée se termine par une série de trois départs, signal d'avertissement à 6minutes et préparatoire à 3 minutes.
L'après midi, exercice de speed tests, les voiliers se placent sur un circuit travers au vent très court, ils laissent une bouée et le zodiac à bâbord et se suivent à une ou deux longueurs les uns des autres. Il faut virer de bord à l'extrémité gauche et empanner à l'extrémité droite, ce qui n'est pas évident à faire en sécurité dans la brise.
Une fois les bateaux bien calés, le zodiac part travers au vent, les voiliers le suivent, voile d'avant bordée, ils ont repéré au préalable la route travers au vent qui les place sur une même ligne d'avantage par rapport au vent. Au Signal de l'entraîneur, les voiliers prennent le près à égalité. Le zodiac cadence quelques virements, puis route libre jusqu'à une marque au vent.

Dimanche 20 janvier.
la journée commence par le même échauffement progressif que la veille sur iun parcours aller/retour en petite rade.
Une fois échauffés, des speed tests en grande rade sont enchaînes avec comme bouée au vent la bouée cardinale Nord de la Ténarde. Les voiliers sont positionnés comme la veille sur un parcours très court travers au vent.
L'après-midi donne lieu à une régate sur un parcours côtier . Notos est un peu en retard sur la ligne de départ en petite rade. Il passe très proche derrière deux voiliers la bouée jaune de la ligne de départ des régates au vent devant la digue du port de Chantereyne.
La marque suivante est le Zodiac en grande rade, avec la bouée rouge en sortie de la petite rade "Hersant" à laisser à tribord. La route est vent arrière bâbord amure, il faut empanner rapidement. Moncayou empanne tardivement et ne descend pas sous le vent, il perd irrémédiablement du terrain. Métisse n'envoie le spi qu'apès avoir empanné et monte trop au vent en bâbord amure. Sur Notos, nous envoyons puis empannons imédiatement mais avec une écoute trop bordée qui nous met dans une position difficile.
Notos prend la tête au passage du Zodiac en grande rade et la garde sur la remontée au près vers la bouée cardinale Nord de Ténarde. Les écarts sont maintenus avec métisse, Notos fait plus de vitesse et perd de façon inquiétante en cap, mais nous gagnons sur la visée des lays lines et sous spi.
Après deux aller retour entre la bouée de la Ténarde au vent et le Zodiac sous le vent, Notos arrive en tête avec une avance confortable à la ligne d'arrivée des régates devant la digue du Port de Chantereyne, il est 16h.

Enseignements techniques pour l'équipage Notos

  • Lors des parcours d'échauffement, l'équipage lors des premiers envois de spi n'a pas encore les automatisme permettant de mener l'exercice assez rapidement pour enrouler correctement la marque sous le vent. Il est préférable lors des premiers affalages de spi, de ne pas respecter la marque mais de décomposer la manœuvre puis d'accélérer son exécution.
  • Conduite sous spi dans la brise, travail du dialogue entre régleurs et barreur. La règle est le centrage de la force du spi. Si la force est trop au vent (spi trop brassé et écoute trop choqué), le voilier contre gîte et part à l'abattée. Si la force est trop sous le vent et le bateau lofé, il gîte et part au lof. Les régleurs ont pris la mesure, surtout pour la conduite venta arrière, d'éviter le départ à l'abattée en réagissant dès le départ à la contre-gîte : border et débrasser éventuellement, sans exagération. Il est important que le régleur de Grand Voile observe l'arrivée des risées par l'arrière afin que le régleur à l'écoute de spi anticipe le surbordage.
  • Lorsque l'on lofe sous spi, par exemple pour passer ou éviter un concurrent, dans la brise, l'équipage doit immédiatement venir au rappel.( ce ne fut pas le cas ce week-end lors d'un lof pour passer "Métiise" qui éllait moins vite suite à un ennui de spi.
  • Les enroulages de bouée sous le vent doivent donner lieu à moins de dérapage sous le vent, pour cela, tout l'équipage doit être au rappel, le rangement (spi, manivelles sur les winchs) est différé jusqu'à ce que le bateau soit en vitesse et cap auprès. La Grand voile doit être parfaitement bordée à la sortie de la trajectoire.
  • Les speed tests ont mis en évidence le rôle prépondérant de la Grand Voile pour tenir en cap, nous avons une bonne vitesse, cependant de temps à autre, particulièrement dans les molles nous perdions sous le vent par rapport au voilier proche ( en général "Métisse") qui avait un bon cap mais décrochait lui parfois en vitesse. Dans un vent instable en force, la GV doit être reprise ne serait ce que quelques dizaines de secondes dans les molles pour faire grimper le bateau en cap. De même, sur les manœuvres des circuits de départ, les voiles doivent être rapidement bordées dans les circuits pour avoir le bon timing.
  • Sur les aspects communication, le n°1 doit annoncer les lay lines tout au long de la navigation et la position des autres voiliers par rapport aux lay lines. Le régleur tribord doit surveiller le positionnement par rapport aux zones de départs, en particulier lay-lines de chaque extrémité.

    URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Entraînement "Régate de Noël" Cherbourg 15 et 16 décembre 2007

publié par admin le Mon 31 of Dec, 2007 [09:55 UTC]
Deux Grand Surprises engagés par l'US Gazélec IdF voile ont permis à de nouveaux venus de se former à la régate.
L'anticyclone polaire était installé pour ce dernier entraînement de l'année à Cherbourg, la température était proche de zéro mais le dimanche fut ensoleillé. Le vent était orientée Est de 80° à 120° entre 12 et 15N, des conditions idéales pour naviguer sous Grande Voile haute et Solent.
Quatre équipages de Grand Surprise et un sur JOD ont navigué le week-end, participant à 7 parcours tactiques et côtiers toniques organisés par notre entraîneur Jacques qui donnèrent lieu à un classement.
Les équipages étaient les suivants :
Notos Grand Surprise, US Gazélec IdF Voile avec Catherine à la barre
Ilette Grand Surprise, US Gazélec IdF Voile avec Dominique à la barre
Métisse Grand Surprise, Thalès Communication avec Marc Duchaussoy, second au Spi Ouest France 2007
Mocayoux Grand Surprise, le CAEC
Orchid JOD35, le CAEC

Le classement final a été Métisse, Ilette, Notos qui se tenaient de très près avec de beaux contrôles tactiques et des passages serrés aux bouées puis loin derrière Mocayoux et le JOD35.

Le samedi après midi la flotte a participé à une manche Banane trois tours de la régate de Noël organisée par le Yacht club de Cherbourg. Une vingtaine de voiliers étaient présents. Le parcours était mouillé avec une ligne de départ au sud du coffre centre et une bouée au vent dans l'Est de la rade. Les trois Grand Surprise de tête Métisse, Notos, Ilette furent en tête loin devant dés le premier passage à la bouée au vent, métisse arriva premier,suivi par Notos.

Le dimanche se termina par un parcours côtier en grande rade sous le soleil, avec Notos en tête, Catherine qui barrait pour la première fois le Grand Surprise en régate ayant corrigé sa tendance à naviguer trop abattue et top vite au près.
De retour au ponton un peu après 16h, chaque équipage recevait comme prix de grandes boites de chocolats de Noël.

Notos avait un mat réglé avec la mise au point réalisée lors du National Grand Surprise. Diverses astuces de gréement vues sur les voiliers de tête de ce national étaient testées :
  • Pantoire d'environ 70cm sur la poulie double de l'écoute de grand voile permettant de réduire la longueur de l'écoute. Cette pantoire ne doit pas être trop longue pour permette de bien border la grand voile.

  • Hâle bas de tangon gréé en direct, le bout passe juste à droite du mat et est rappelé sur un taquet coinceur du roof. Ceci remplace le palan double circulation gréé sur les côtés. Le N°1 doit veiller à dégager le bout du capot à l'affalage du spi.
    Voir photo du plan des manœuvres sur le roofexternal link

  • Remplacement du hâle-bas rigide par un hâle-bas souple. Ce hâle-bas est plus efficace car on n'a plus à comprimer le ressort du hâle-bas rigide et l'on gagne en poids et en fradage, mais attention à l'affalage de voile, il faut gréer la drisse de spi en balancine pour ne pas abîmer le pont du bateau avec la bôme qui pourrait tomber brutalement.
Ces modifications de gréement sont efficaces et avec le réglage du mat Notos marchait mieux que les autre voiliers.

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Un National Grand Surprise 2007 de Haut niveau à Port haliguen du 9 au 11 novembre

publié par admin le Sun 25 of Nov, 2007 [20:33 UTC]
Le Yacht Club de Quiberon assurait l'organisation sur l'eau. Le National Grand-Surprise? a réuni 24 équipages dans des conditions de temps idéales aux alentours de 12 / 15 nœuds de vent oscillant entre le 280° et le 340°.
Nous avons parcouru 7 parcours bananes au cours des trois jours de course.
Le niveau était relevé avec les champions suivants
Pierre Loïc Berthet , champion du monde de Mumm 30, secondé par Alexandre Mercier et Stéphane Névé, remporte le National avec un voilier de Sailing Styl compétitionexternal link
On trouve ensuite Loïc FournierFoch? d’ATR avec à son bord Thierry Berger, double champion d’Europe de FD ; puis aux places d’honneur des régatiers tels que Christine Briand, Philippe Legros, tous deux champions de match-race mais aussi Jean Pierre Nicol, récent vainqueur du Tour de France à la Voile, Dimitry Caudrelier, Christian Gout .

L'équipage de Notos garde l'impression d'une des meilleures régates de la saison. Nous n'étions pas aux avant postes , mais souvent au contact des premiers et devant des équipages qui nous avaient battus au Spi Ouest France.
Les bateaux de tête avaient tous modifié leur gréement : suppression du hâle-bas rigide de Grand Voile, hâle-bas simple de tangon, pantoire sur l'écoute de Grand Voile, drisses, écoutes et autres bouts au diamètre minimum en dyneema.

Nous en tirons les enseignements suivants :
  • Bonne maîtrise des départs grâce à un bon dialogue nous situant correctement sur des lignes souvent très favorables à bâbord. Nous avons aussi noté qu'il était plus facile de prendre de bon départ avec une flotte de haut niveau où les voiliers sont correctement positionnés sur la ligne de départ avec des trajectoires prévisibles, ce qui n'est pas le cas dans les régates de niveau plus amateur.
  • Nous avons un léger déficit de vitesse au près, lié à certaines phases où il faut adapter réglage et conduite à la situation. En particulier on accélère pas assez lorsque l'on débride soit que l'on soit hors cadre, soit que l'on accélère sous le vent d'un concurrent.
  • Il n'y avait pas de choix tactique décisif avec un vent oscillant, mais il semble déterminant d'être très réactif sur la navigation en dehors des dévents, ceci suppose beaucoup de virements et donc peu de terrain perdu à chaque virement, point qui reste à travailler systématiquement.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Annulation de notre participation au Tour du Finistère à la Voile

publié par admin le Thu 19 of Jul, 2007 [18:27 UTC]
Faute d'un nombre d'équipiers suffisant, l'US Gazélec IdF voile ne participera pas au Tour du Finistère à la Voile.
Nous espérons en 2008 pouvoir nous aligner en Grand Surprise sur les deux classiques de l'été en Manche et Atlantique :
- Le Tour des ports de la Manche (8 au 13 juillet 2007) où nous venons de terminer 10ème des 26 voilier de notre série
- Le Tour du Finistère à la voile auquel nous avions participé en 2006

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Cowes/Dinard annulée, vive le tour des Ports de la Manche du 7 au 13 juillet

publié par admin le Sun 03 of Jun, 2007 [18:40 UTC]
L'activité 2007 R27, Cowes-Dinardexternal link sur Grand Surprise, prévue du 12 au 15 juillet est annulée.
Les exigences du Royal Ocean Racing Club (RORC) d'équipement des bateaux vont plus loin que les règlements appliqués en France et sont difficiles à respecter avec un Grand Surprise.

Nous avons choisi de nous porter sur 2007 R27 bis, Le Tour des Ports de la Manche du 7 au 13 juillet sur Grand Surprise.external link

La logistique associée :
Nous coucherons dans un gite au nord de Barneville-Carteret? et nous déplacerons à l'aide de plusieurs voitures;
Des "Bead and Breakfeast" sont réservés à Guernesey St Peter et Jrsey St Helier.

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 Coupe Ile de France à la mer Ve 23-Dim 25 mars

publié par admin le Sat 17 of Mar, 2007 [19:57 UTC]

Les Marées et les courants

Date
Coef
PM Heure
PM Hauteur
BM Heure
BM Hauteur
Ve 23
86
7h14
5.89m
1h30
0.84m


19h18
5.61m
13h49
1.20m
Sam 24
67
7h55
5.34m
2h19
1.33m


19h52
5.15m
14h38
1.75m
Dim 25
49
9h42
4.80m
3h13
1.87m


23h08
4.79m
15h33
2.29m

Dispositions pratiques
Nous couchons à l'Auberge de Jeunesse des Minimesexternal link.
Nous arrivons donc à La Rochelle le jeudi 22 au soir.
Notre bateau a pour nom de course "USEG 2", son nom de baptème est "L'Argent" (La couleur bien sur!), numéro de voile 25965

Déroulement de la régate
les Grand Surprise ont été tiré au sort le samedi 17 mars au Club Nautique de Viry Chatillon.
Vendredi 23 mars :
9h Prise en main des bateaux
12h Dernier délais pour partir du ponton (marée basse à 13h49 - 1,2m et sonde à 0,5m dans le chenal)
14h Course d'entraînement
19h Briefing à la SRR, Société des Régates Rochelaises
19h30 Apéritif d'accueil à la SRR
Samedi 24 mars :
9h Mise à disposition à l'Ouest de la bouée des Minimes pour 1 à 4 courses
Dimanche 25 mars
9h Mise à disposition à l'Ouest de la bouée des Minimes pour 1 à 3 courses
Retour au port prévu vers 15h30

Remise des prix : le samedi 31 mars à 19h au Club Nautique de Viry Chatillon.

Documents
Participants et voiliers attribués après tirage au sort du 17 marsexternal link

Avis de courseexternal link

Résumé des instructions de course

Etude du plan d'eau de La Rochelleexternal link

URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Spi Ouest France 55 Grands Surprise et sur le rond A

publié par admin le Thu 15 of Mar, 2007 [12:34 UTC]
Il y a actuellement 55 Grand Surprise inscrits au Spi Ouest France à La Trinité du jeudi 5 au lundi 9 avril. A titre de comparaison, la série Grand Surprise sera la deuxième en nombre de bateaux au Spi Ouest France, derrière le J80 avec près de 80 unités. En 2006, le J80 était également la série la plus représentée avec 52 bateaux.

En l’absence de Claire Leroy, numéro un mondial de match racing et vainqueur l’an dernier, les prétendants aux premières places sont Mathieu Coville (Abaka Conseil FRA 29785), secrétaire de la classe et cousin de Thomas, troisième de la dernière Route du Rhum sur Sodebo, ainsi que Antoine Coyère et Christine Briand (Atlantique Temps Réel FRA 29784)

La classe Grand Surprise a réservé le restaurant Jaouen à la Trinité le soir du 1er jour des régates (le Vendredi 6 au soir) pour une soirée moules frites spéciale Grand Surprise. Participations aux frais : 10 €. Inscriptions à l'ordre de la Class Grand Surprise et à envoyer chez ATR cp 59, 56470 la Trinité. Attention nombre de places limité

Les jauges des voiles neuves se feront le Mercredi 4 et Jeudi 5avec le jaugeur de la Classe

Les Grands Surprise navigueront avec une flamme rose sur le rond A près de la sortie du chenal de La Trinité et non sur le rond B autour de la bouée Nord Quiberon comme les années précédentes. La tactique va s'en trouver modifiée.: Information donnée obtenue le 30 mars par téléphone auprès de la SNT

La flotte Grand Surprise sera, au port, répartie entre les pontons SNT et ATR.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R25 Annulation Parcours de ralliement La Rochelle au Crouesty 20et 21 mai GS

publié par admin le Wed 14 of Mar, 2007 [11:20 UTC]


Nous avions initialement prévu de participer à cette grande course de ralliement de 115 milles vers Le Crouesty.
Mais, le bateau que nous louons pour la Semaine Internationale de Voile de La Rochelle ne participe pas au Grand Prix du Crouesty mais au Défi des Ports de Pêche à Boulogne qui se déroule au même moment.

Le bateau est donc transporté par la route depuis La Rochelle dès le dimanche 20 mai pour être dans les temps à Boulogne.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R5 Entraînement : 9 au 11 mars - Grand Surprise - Cherbourg, Compte-rendu

publié par admin le Thu 08 of Mar, 2007 [12:11 UTC]

Les photos de l'entraînement

6 équipages participent à l'entraînement :
-US Gazélec IdF Voile avec 3 "Anciens " Jean-François?, Arnaud et Etienne et deuxnouveaux Vincent depuis l'automne et Stéphane, sur JOD 35 Orchid 15042 le samedi puis sur Grand Surprise Notos 34188 le dimanche
-US Gazélec IdF Voile avec 2 "Anciens " François-Xavier? et Jean-louis et trois nouveaux Gauthier depuis l'automne, Bastien et Catherine pour la première fois, ainsi qque le renfort d'un équipier d'Air-France en surnombre sur Grand Surprise Notos 34188 le samedi puis sur JOD 35 Orchid 15042 le dimanche
-Grand Surprise Mocayou 34189 : Les traders agressifs
-Grand Surprise ATR "Malotru" 29072: CCIF, Club Croisière Île de France
-Grand Surprise Métisse 34227 : Thales Communications avec Marc Duhossoy
-JOD 35 Cruzeiros 15049 : Air France
Dimanche 11 mars après midi, passage bouée Sud du Fort de l'Ouest

en lire plus (2 pages)
URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Classe Grand Surprise, changement date National et coef HN -0,5

publié par admin le Mon 05 of Mar, 2007 [12:53 UTC]


Le compte rendu de la réunion de la classe Grand Surprise du 10 décembre 2006external link a été récemment mise en ligne sur le site internet de la classeexternal link. Les informations majeures sont les suivantes :

Modification du programme de courses

Le National Grand Surprise prévu initialement du 23 au 26 août 2007 à Port Haliguen est reporté au 11 novembre 2007, toujours à Port Haliguen.
Le Championnat Annuel 2007 Monotype Grand Surprise comporte les courses suivantes
1Spi Ouest France 6 au 9 Avril
2Semaine de La Rochelle 17 au 20 Mai
3Grand Prix du Crouesty
4National : à l’ENV le WE du 11 Novembre 1 contre 1 abstention pour la date. Volonté d’alterner pour les années suivantes
5La Grand Largue du 29/07 au 02/08 : présence du champion de la classe Cyrille Legloahec.

Coefficient HN meilleur pour le Grand Surprise

Une bonne Surprise pour les courses à Handicap avec le Grand Surprise !
Le groupe net de handicap HN (celui qui est pris en compte en course) passe de 27 à 26,5 pour le bateau à la jauge monotype (=pas de spi assymétrique et pas de génois
).
Ainsi, le Grand Surprise court maintenant en temps réel avec le JOD 35 et ne rend plus qu'un demi groupe au First 36.7 GTE (groupe handicap net 26) auquel on s'affronte le plus souvent dans les régates courues au handicap HN



URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R5 Urgent, inscription :Un Grand surprise et un JOD 35 du 9 au 11 mars à Cherbourg

publié par admin le Thu 01 of Mar, 2007 [21:31 UTC]

L'entraînement à Cherbourg du 9 au 11 mars était initialement prévu avec un Grand Surprise pour l'Us Gazélec IdF Voile.
L'activité a suscité l'intérêt d'assez d'équipiers pour alligner deux voiliers, nous naviguerons donc sur un Grand Surprise et un JOD35

Ce Week-end d'entraînement s'annonce comme une navigation très intéressante avec 7 voiliers sur l'eau : 4 Grand Surprise et 3 JOD 35, dont des équipages de bon niveau comme l'équipage Thalès com vainqueur du Grand Prix du Crouesty en 2006 et auteur de bonnes performances en Championnat de Farnce Habitable des entreprises, il y aura aussi l'ancien équipage de "Tomate", un JOD 35 connu pour ses bons résultats.

Il reste quelques places, inscris toi vite.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Participation confirmée, 2007 R20 Coupe Île de France à la mer 23 au 25 mars sur Grand Surprise à La Rochelle

publié par admin le Thu 01 of Mar, 2007 [11:26 UTC]


Il n'était pas sur de disposer de suffisamment de Grand Surprise pour assurer notre participation sur ce type de voilier.
Après clôture des inscription le 20 février, il est confirmé que nous pourrons courir la Coupe Île de France à la mer sur Grand Surprise dans les pertuis de La Rochelle.

Voir la liste des clubs participant à la régate (document viry Chatillon du 26 février 2007)



URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R4 Entraînement : 24 et 25 février sur Grand Surprise à Cherbourg, Compte-rendu

publié par admin le Fri 23 of Feb, 2007 [08:51 UTC]

Les photos de l'entraînement

7 équipages participent à l'entraînement :
-Grand Surprise Notos 34188 : US Gazélec IdF Voile avec 3 "Anciens " Dominique, JeanFrançois? et Arnaud et trois nouveaux Vincent depuis l'automne, Xavier, Stéphane pour la première fois.
- Grand Surprise Mocayou 34189 : HSBC avec Bruno Marchand
- Grand Surprise ATR "Malotru" 29072: HSBC féminin avec Sophie Recht
- Grand Surprise Métisse 34227 : CCIF, Club Croisière Île de France
- JOD 35 Orchid 15042 : Thalès Bagneux
- JOD 35 Cruzeiros 15049 : Canal +
- JOD 35 Ondine 15051 : Eléves de la formation "capitaine 200"
Samedi 24 janvier après midi, petite rade de Cherbourg, les bateaux groupés et sous spi depuis la bouée Est de la ligne d'arrivée des régates. "Notos" est en tête avec le spi marqué "GROUPE LG"

Lors de ce week-end de brise, Jacques notre entraîneur met plus l'accent sur la réussite des manoeuvres et la sécurité que sur la performance des réglages. C'est une belle réussite que d'avoir navigué tout le week-end dans la brise, dans l'espace restreint de la petite rade et sans incident.

en lire plus (2 pages)
URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R1 Cours théorique régate, modifications

publié par admin le Mon 19 of Feb, 2007 [14:55 UTC]
Déplacement cours
Nous ne pouvons assurer la séance 5 du cours théorique régate le 20 février 2007.
Les séances 5 et 6 du cours théorique régate sont en conséquence déplacées aux dates suivantes :

Mardi 27 février 18h30_
Cours n°5, La descente sous le vent, tactique par rapport au plan d'eau et tactique rapprochée au portant, communication au portant, arrivée
Au siège de l'US Gazélec IdF, 23 rue Pétrelle Paris 9ème Métros Anvers ou Pigalle.

Mardi 6 mars 18h30
Cours n°5, La météo locale, les tactiques de petits temps, tactique sur les parcours côtier.
Au siège de l'US Gazélec IdF, 23 rue Pétrelle Paris 9ème Métros Anvers ou Pigalle.

Le calendrier a été mis à jour



URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R3 Entraînement : 26 au 28 janvier sur Grand Surprise à Cherbourg, Compte-rendu

publié par admin le Mon 22 of Jan, 2007 [18:48 UTC]
Les photos de l'entraînement

Les équipages participant à l'entraînement :
- Grand Surprise Notos 34188 : US Gazélec IdF Voile le Samedi et le CE Air France le Dimanche
- Grand Surprise Mocayou 34189 : équipage indépendant
- Grand Surprise ATR "Malotru" 29072 : Thalès Bagneux
- Grand Surprise Métisse 34227 (le voilier le plus récent) : équipage CE Air France le Dimanche et l'Us Gazélec IdF voile le dimanche.
- Un JOD 35 avec les élèves du « capitaine 200 » s'entraîne aussi le samedi.
Samedi 27 janvier fin d'après midi, ciel superbe "Notos" le 34188 descend vent arrière du fort de l'ouest vers la digue du Homet.

Entraînement marqué par d'excellentes conditions météo, qui permettent des exercices très instructifs de speed test départ au largue.
Vendredi 26 janvier :
Vent faible du 190° le matin vers 10h qui bascule rapidement vers le nord 300°-320° en forcissant de 10 à 18N dans l'après-midi. Temps très nuageux avec quelques pluies.
Deux équipiers de l'US Gazélec, Jean-louis et Damien naviguent ce jour avec un élève du "capitaine 200" novice en régate sur le Grand Surprise "Notos". Deux autres Grand surprise et un JOD 35 sont sur l'eau avec deux ou trois équipiers du "Capitaine 200".
Le matin nous travaillons des départs en petite rade, avec une ligne de départ pès de la bouée rouge de "Hersant", on part mieux que les autres bateaux, mais avec deux équipiers à bord et un peu de vent et de mauvaise foi, le JOD 35 a du mal à respecter les règles de priorité... L'après-midi nouveaux départs et speed test avec le nouveau Grand surprise "Métisse". Les meilleurs élèves du "Capitaine 200" sont dessus et nous le tenons.Avant de rentrer au port, exercice de récupération d'homme à la mer en petite rade.

Samedi 27 janvier :
L'équipage est au complet avec 4 équipiers qui couchent sur le voilier "Passion" et deux à l'hotel Chantereyne.Anticyclone 1034 hPa, le matin nuageux avec gros cumulus proche du grain, se dégage vers midi, le vent de secteur Nord Est 20° le matin d'abord de 20N chute à moins de 15N vers midi. L'après-midi le ciel est dégagé avec des cumulus et des alltocumulus avec un vent inférieur à 12N 340°-350°. Grand Voile et ORC le matin, Grand-voile et Solent l'après-midi.
Le matin :
Après un briefing sur le déroulement de la matinée, et le gréement des bateaux, le premier exercice sur l'eau est un échauffement entre deux bouées mouillées près du fort du centre. Les bouées sont d'abord espacées de quelques centaines de mètres, les cinq voiliers tournent à leur rythme sur ce parcours dont l'objectif est de se roder aux virements de bord et à la bonne identification des Lay line de virement de bord et d'empannage. Vers 10h le ciel est chargé de grains et le vent forcit, nous passons sous ORC.
Ensuite, exercices de départ et parcours avec une montée au vent et une descente permettant de lancer le spi. Nous marchons bien, seul le nouveau grand surprise le numéro 34227 marche correctement, les deux autres équipages sont débutants. Nous sommes toujours en tête avec de bons départs, par contre erreur sur le retour au port du midi. alors que nous sommes en tête, nous tirons à droite vers l'Est alors que les autres n'empannent pas et filent vers la gauche (en fait ce n'est pas un choix, mais le hasard de leur réticence à empanner). Le vent est mollissant et ils ont plus de vent, deux grand surprise nous passent devant à l'entrée de la petite rade, cela nous rappelle que lorsque l'on est en tête au portant il convient de rester entre le poursuivant et la marque à atteindre.
L'après-midi :
Après les sandwiches à terre, nous repartons avec le soleil et sous solent dans un vent autour de 10N. Plusieurs départs et parcours aller/retour sont lancés. Le parcours fait 0,25 mille de long et est mouillé sous le vent du fort du centre. Nous prenons de bon départs pour autant que les autres voiliers ne soient pas en avance et devant nous, nous arrivons en tête à toutes ces petites manches, bonne vitesse au près mais aussi meileures manoeuvres à l'affalage de spi.
La navigation se poursuit jusque vers 18h avec un speed-test, départ sur une ligne d'égalité au vent de travers, où notre voilier "Notos" se confronte au nouveau Grand Surprise "Métisse". Ce dernier qui vient d'être mis à l'eau a une coque plus propre. Notre jeu de voile X est beaucoup plus creux que le jeu de voile 'Incidences" de "Métisse" qui est très plat. Néammoins, "Notos" se défend bien sur le test de vitesse, mais se fait distancer au passage de la petite bouée Sud de la passe de l'Ouest car avec le courant de marée descendante il fallait tirer à gauche pour revenir sur la bouée en bâbord cap au 50°.
Cette dernière partie de l'entraînement et le retour au port sous spi se déroulent dans la lumière rasante du couchant éclairant un ciel superbe de cumulus.

Dimanche 28 janvier :
Anticyclone faiblissant 1029 hPa, nuageux ciel très nuageux de petits cumulus vent 290-300° 15 à 20N assez régulier en force et direction. Voilure Grand Voile et ORC.
Nous acceptons la proposition de Jacques, notre entraîneur, d'intervertir les équipages entre "Notos" et le nouveau Grand Surprise "Métisse". Il faut dire que Jacques n'est pas très satisfait que sa nouvelle acquisition avec sa coque propre et ses voiles neuves n'aie pas dominé le samedi.
Le matin :
Départs et parcours en petite rade de 0.5 mille entre une ligne de départ près du quai à l'est et le coffre de la petite rade au vent. Malgré le vent à 20N nous lançons le spi sans tangon, lorsqu'il n'y a pas de vague la route du bateau est facilement maîtrisée. Jacques est rassuré car cette fois "Métisse" est en tête, il permet à priori et ce n'est pas surprenant, un meileur cap que "Notos".
Nous poursuivons avec un speed test, départ vent de travers qui nous mêne à la boueé cardinale sud de la passe de l'ouest. Comme la veille et comme lors de tous les speed test que nous avons pratiqué sur Grand Surprise à Cherbourg, nous constatons que tant que les conditions de vent sont stables, les bateaux sont à égalités. Par contre dès qu'il y a des variations de force du vent, c'est l'équipage qui fait accélérer le bateau dans la risée ou qui évite que le bateau se couche dans la raffale qui prend l'avantage.
L'après-midi :
Comme à l'habitude, parcours côtier en petite et grande rade. Le départ en petite rade est éussi par les quatre voiliers, après avoir contourné le coffre de la petite rade et la bouée de Hersant en sortie de la petite rade, un parcours un peu compliqué nous ammène au près à la passe ouest, on descend ensuite sous spi vers le coffre du fort du centre puis vers la ligne d'arrivée des régates en petite rade. Au deux tiers du parcours nous avons 0,5 mille d'avance et nous faisons demi tour pour revenir au contact des autres voiliers.
L'entraînement se termine par un parcours banane sur deux alller retour en petite rade avec comme bouée au vent le coffre.

Les Marées et les courants
Date
Coef
PM Heure
PM Hauteur
BM Heure
BM Hauteur
Ven 26
64
1h39
5.59m
8h31
2.07m


14h03
5.53m
20h56
2.05m
Sam 27
52
2h36
5.30m
9h34
2.37m


15h10
5.17m
22h03
2.41m
Dim 28
46
3h52
5.10m
10h54
2.51m


16h39
5.00m
23h27
2.56m
Faibles coefficients, les courants en grande rade :
Vendredi courant de flot portant Est la matinée et jusqu'à PM+1 soit 15h
Samedi courant de flot portant Est la matinée et jusqu'à 16h10
Dimanche courant deflot portant Est à partir de 10h30 et jusqu'à la fin de l'entraînement.
Météo, prévision :
Carte pression sol samedi 27 janvier 11h locale.
La France se trouve à partir du vendredi 26 janvier et pour tout le week-end sur le flanc Est d'un anticyclone se déployant sur le large de l'atlantique. Les isobares sont globalement N/S avec des vents de secteur Nord entre 10 et 15N, le vent est prévu plus NE le samedi et NW vendredi et dimanche.


URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

2007 R2 Entraînement : 13 et 14 janvier sur Grand Surprise à Cherbourg, , Compte-rendu

publié par admin le Sun 21 of Jan, 2007 [18:16 UTC]

Les Marées et courants à Cherbourg
Coefficients très faibles (35) pour ce premier entraînement de l'année 2007 à Cherbourg. En grande rade les courants sont prévus comme suit :
Samedi courant de flot portant à l'Est depuis le début de l'entraînement vers 10h et jusqu'à 16h.
Dimanche courant faible de jusant portant W jusqu'à 11h et courant de flot prtant Est jusquà à la fin de l'entraînement vers 17h.
Les équipages participant à l'entraînement :
- Grand Surprise : Equipe de régate de l'US Gazélec IdF Voile sur notre voilier habituel "Notos" n° de voile 34188.
- Grand Surprise : Total Sport Voile Avec Dominique Becouze sur le voilier ATR "Malotru" n° de voile 29072.
-Grand Surprise : Elèves du brevet "Capitaine 200" sur "Mocayou" n° de voile 34189
- JOD 35 : Elèves du brevet "Capitaine 200"
- Figaro "Blanc" le samedi après-midi
Nous couchons sur le two tonners Passion au Ponton G. Avec le chauffage et la tempértaure clémente du week-end qui ne descend pas la nuit sous les 8 degrés nous n'avons pas eu froid dans le bateau.

Samedi 13 janvier :
Dépression sur les Îles britanniques avec Talweg sur l'Irlande le matin qui passe sur le Pays de Galles et l'Angleterre en s'évacuant vers le NE. Temps nuageux toute la journée avec pluies dans la matinée.Vent Zc 220° à 230° 10 à 20N, plus mou près de la digue du Homet.
Le matin :
Voilure de départ : Grande voile haute avec un ris passé et Solent.
Echauffement sur parcours aller/retour très court avec comme bouée au vent la marque spéciale jaune du fort du centre en grande rade. Pas de lancé de spi sur ce parcours, mais virements de bord et empannage en prenant correctement les lays-lines.
Rapidement le vent monte vers 20N et nous passons sur l'ORC à l'avant.
Ensuite le parcours est allongé permettant un envoi de spi sans tangon suivi d'un empannage rapide. Le parcours est encore allongé avec envoi de spi avec tangon, empannage sans tangon et affalage.
Le second exercice est un test de vitesse, le principe est le démarrage du zodiac travers au vent suivi par les voiliers qui sont alors sur la même ligne de gain au vent. Au signal du zodiac, les bateaux se mettent au près, sans de déventer puisqu'ils sont sur une même perpendiculaire au vent. Ensuite, les voiliers virent simultanément au signe du zodiac. L'exercice permet de tester la vitesse et le cap au près (réglage et conduite) et la conduite des manoeuvres de virement et la relance. Le matin, l'exercice est mené deux fois mais le zodiac fait une route trop proche du vent et derrière le premier bateau derrière le zodiac (nous sur "Notos") les bateaux se décalent encore sous le vent et donc, en pratique au signal du zodiac, le voilier de tête est déjà devant.
La matinée se termine sous la pluie par un départ et un parcours de retour au port où la bouée cardinale nord de Ténarde est laissée à bâbord.
L'après-midi :
Nous avions prévu de nous joindre l'après-midi aux régates du Yacht-club du Cherbourg mais la pluie et le vent annoncé ont limité les régates à la matinée.
Nous passons l'après-midi, avec les 4 autres voiliers de l'entraînement sur des petits parcours aller-retour de un ou deux tours en grande rade, le vent mollit et la pluie a cessé. La ligne de départ est dans le Sud/Ouest du fort du centre, la bouée au vent est la bouée cardinale Nord de a Ténarde. Sur le premier parcours on a encore l'ORC et le Figaro nous passe devant, mais à l'affallage de spi nous reprenons l'avntage. Nous serons en tête sur tous les parcours, malgré des départs pas toujours réussis, nous avons une bonne vitesse mais surtout la tactique est très simple. Elle consiste à aller chercher la bascule à gauche près de la digue et bien que le courant contraire d'Est sur le retour vers la bouée de la Ténarde en Bâbord amure au 270° soit plus fort qu'au centre de la rade, l'avantage est décisif sur les voiliers tirant plus à droite.
On observe un courant de marée montante portant Est à la bouée de la Ténarde jusqu'à 16h, soit une heure après la pleine mer de Cherbourg.
Débiefing de l'équipage au magasin "Passion" à 18h45.
Repas à Omonville chez Jacques le soir, Salade de mâche au saumon fumé puis excellente épaule d'agneau de ferme d'Omonville ( si l'on en croit Jacques) avec des pommes de terres, fromage et galette des rois (pas terrible)

Dimanche 14 janvier :
Un anticyclone venu du golfe de Gascogne s'établit dans la nuit, qui s'est déjà décalé vers l'Est avec des isobares SW/NE donnant dès le matin un vents de secteur Sud. Soleil et ciel dégagé le matin, gros cumulus l'après-midi. Le vent est de 190° le matin tournant 220° dans l'après-midi, faible le matin moins de 5N et montant 12N en fin de matinée et l'après-midi.
La voilure de la journée est Grand Voile Haute et Solent
Le matin
Le programme du matin est le même que la veille, échauffement sur un petit parcours s'agrandissant puis test de vitesse sur un allignement des bateaux au largue. La bouée sous le vent est toujours la marque spéciale jaune du fort du centre en grande rade.
Le vent est faible vers 10h lorsque nous rallions la zone du fort du centre, nous en profitons pour effectuer des empannages largue/largue. Après un peu de mise en train, cette manoeuvre qui nécessite de faire vigoureusement basculer le spi d'un bord sur l'autre en déplaçant l'équipage au bon momennt est réussie :
-Régleur choque le hâle-bas de tangon
-Les équipiers sont placés pour que le bateau gite
- Le barreur abat "J'abats!"
- Tangon brassé, écoute choquée, le spi bascule au vent , l'équipage fait contre-giter le bateau
- La Grand voile est maintenue au milieu du bateau
- Tangon décroché puis placé sur le nouveau-bord
- Le barreur loffe, la grand -voile est lachée et le spi bordé sur le nouveau bord.
Les tests de vitesses sont réussis avec un bon placement à égalité des bateaux, contrairement à la veille.
La matinée se termine par un parcours côtier toujours vers la bouée de la Ténarde. Notre départ est très réussi et comme la veiile la gauche est toujours favorable. L'équipage de "Mocayou" marche bien, au contact on a du mal à les décrocher, mais sès qu'ils ont seul ils perdent leurs repères et nous les distançons. Ce parcours se termine en petite rade avec des variations importantes de direction du vent, il faut là encore par cette direction de vent de Sud à Sud Ouest choisir de rester à gauche.
L'après-midi
Travail des départs dans le Sud immédiat de la tonne du Fort du centre, 1er départ en 6mn et une série de départ en 3mn. On est toujours trop tôt d'environ 5secondes sur la ligne, sauf pour le dernier départ, le bon pour le parcours en rade, sur lequel sur lof assez éloigné de Total sous le vent, le bateau est arrêté car nous avons trop brutalement répondu. Ensuite on a du mal à remettre en vitesse et on part derrière. Le dimanche après-midi est souvent l'occasion d'un parcours en grande rade assez compliqué. Après le départ raté on va poursuivre "Mocayou" durant toute la régate, on ne fait pas d'erreurs et on le reprend en tirant à gauche sur la dernière remontée au près vers la Ténarde. Il est vrai aussi qu'avec un peu plus de vent, l'équipage plus léger de "Mocayou", est pénalisé. Arrivée à la ligne des régates de Cherbourg, juste devant la digue du port de Chantereyne et l'on est au ponton avant 17h, le temps de ranger le bateau et de prendre le train de 18h19 pour Paris.



URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Entraînements décembre 2006 et 13-14 janvier 2007, suites : modifications de gréement à faire et tests

publié par admin le Mon 25 of Dec, 2006 [10:32 UTC]

Pour éviter que la bordure et les bosses de ris ne frottent sur le support d'instrumentation et ne s'usent on a en décembre reculé sur tribord les poulies de pied de mat de la bosse de ris 1 et la bordure. On n'a pas testé le 1er ris ce WE des 13 et 14 janvier car on n'a pas pris de ris ce WE.

Le WE des 13 et 14 janvier on a transféré la drisse de génois du gros taquet à tribord sur un petit au milieu. Elle glisse moins, mais elle se détend quand même un peu lorsque l'on enlève la drisse du winch de roof. Par contre le taquet est difficile à ouvrir, il faut obligatoirement remettre la drisse en tension au winch. Il y a le risque qu'un équipier force et casse la poignée du taquet.

La manille du point d'amure de grand voile est trop fragile, solutions envisagées :
- Manille d'écartement plus faible
- Le WE des 13 et 14 janvier on a gréé un cuningham attaché sur l'avant du mat à l'oeil le plus bas de fixation du tangon et ramené en bas à un taquet à l'aide de la poulie du second ris placée à l'arrière du mat. En étarquant bien ce cuningham on diminue fortement la sollicitation de la manille du point d'amure. On peut encore améliorer les choses en utilisant une poulie de renvoi située plus vers l'avant. A faire également photo du dipositif pour l'illustrer dans le site.

Monter dans le mat pour mesurer l'emplacement des bandes de visualisation de la 1ère barre de flèche du réglage des voiles d'avant au près afin de vérifier leur conformité avec la fiche de réglage.

Monter au sommet du mat pour caler correctement la girouette mécanique.

Vérifier que le gousset de latte décousu du solent a été correctement réparée (contacter Jacques)




URL du blogue (permalink) (référencés par: 0 articles / références: 0 articles) imprimer envoyer par email cet article

Page: 1/1
1