SPI AFFALAGE NORMAL

Bâbord amure, affalage spi au vent à bâbord et dans le capot avant imprimer pdf


Conditions pour mener la manoeuvre

Le voilier arrive à la bouée sous le vent d'un parcours tactique à laisser à bâbord.
Le voilier est entre grand largue et vent arrière si le vent est au delà de 15N de vent, il est bâbord amure et tangon en place, .
Il n'y a pas de limite haute de force de vent pour la manoeuvre si elle est menée près du vent arrière. Il faudra simplement la conduire très vite après que le tangon a été déposé, si un clapot important rend le spi sans tangon instable.
En dessous de 15N de vent, la manoeuvre est également possible jusqu'au largue serré.

Description générale de la maneuvre

Dépot et rangement du tangon, reprise du réglage du patatras et du chariot de GV, voile spi sans tangon jusqu'à l'affalage.
Voile d'avant rehissée et bordée à tribord pour le près.
Affalage au vent :
- L'écoute est larguée en grand, le N°1 ramasse la bordure
- Le pianiste ouvre le taquet de drisse de spi et aide le N°1 à rentrer le spi dans le bateau par le capot avant.
Fermeture du capot sur le spi, blocage de la drisse de spi, rappel

Préparation

La voile d'avant est rehissée et étarquée à la main (numéro 1 et pianiste)
Le tangon est déposé par le N°1 qui

Action

Dés que l'écoute a été larguée du winch de roof tribord, le régleur met la drisse de voile d'avant avec quatre tours (ou de GV selon) sur ce winch autobloquant et étarque (à fond dans la brise).
Dés que le N°1 a la bordure de spi en main, le régleur libère le winch autobloquant bâbord du bras, y place la drisse de GV quatre tours (ou de voile d'avant selon) et étarque (à fond dans la brise).

Réglage, rangement

Lorsque le bateau enroule la bouée, les régleurs, le pianiste , le tacticien sont au rappel maximum.
Le N°1 ferme le capot avant sur la toile du spi puis bloque la drisse dans le mousqueton au pied du hauban bâbord et revient au rappel.

Critères de réussite

Trajectoire : La bouée est vue dans l'arrière du bateau lorsqu'il a repris sa route au près bâbord. Les bateaux devant ne nous déventent pas.
Vitesse : On ne tombe pas sous les voiliers devant, on est sur la vitesse cible, les voiles sont bien étarquées (sans pli horizontal) et bien réglées, l'équipage est au rappel maximum en sortie de bouée.
Rangement correct, paré à manoeuvrer pour un virement de bord : Le tangon est bien sous l'écoute de voile d'avant bâbord, le spi a bien été rangé à l'avant de l'écoute de de voile d'avant bâbord.
Les drisses de GV et de voile d'avant sont sur les winchs de roof et étarquées.
L'écoute de voile d'avant bâbord est parée pour un virement : sous tension à 3 tours sur le winch de cockpit bâbord et manivelle en place.